A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Une direction révolutionnaire chez Nissan

Le constructeur japonais va sortir dans un an la première direction indépendante des roues. Contrairement à la direction classique, qui s’appuie sur un organe de liaison mécanique, en fonction de l’angle donné au volant, la technologie de Nissan va traduire en signaux électroniques les impulsions données par le conducteur au volant et bouger les roues en conséquence, de façon plus précise et surtout plus rapide. Cette transmission aux roues va permettre de remonter également plus vite les informations en provenance de la chaussée telles qu’une chaussée glissante.

A l’aide d’une caméra implantée au-dessus du rétroviseur intérieur, le système analyse la chaussée en amont, reconnaît la direction de la voie et détecte tout changement de cap du véhicule. Il transmet alors ces données sous forme de signaux électroniques aux multiples calculateurs. Le dispositif repose sur de multiples unités de gestion électroniques (ECU). Et la fiabilité ? En cas de dysfonctionnement de l’un de ces calculateurs, il y en a toujours qui peut reprendre instantanément le contrôle et, dans les cas extrêmes (rupture d’alimentation électrique par exemple), l’embrayage de secours assure le recouplage mécanique de la direction et des roues.

L’intérêt du système vient du fait qu’il contrôle et isole le véhicule des perturbations inutiles générées par l’état du revêtement pour ne communiquer au conducteur que les sensations nécessaires. Par exemple, sur une chaussée présentant de petites inégalités, le conducteur n’a plus besoin de s’agripper à son volant et d’effectuer de légères corrections de trajectoire. De même, en cas d’écart, le système intervient pour réduire ce déport en contrôlant les forces opposées à l’angle de roue. La diminution de la fréquence des petites corrections au volant, cause de fatigue sur les longs trajets, facilitera grandement la tâche du conducteur.

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares