A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Stanko Novakovic (NS Auto) : un tempérament de chef d’entreprise

Ce patron d’une carrosserie à Cambrai a des idées bien arrêtées sur son métier ainsi que le rôle des entrepreneurs. Itinéraire d’un slave que le hasard de la vie a conduit sur les terres du Nord.

« Le slave a ce défaut de vouloir terminer à tout prix ce qu’il entreprend« , avance en guise d’explication Stanko Novakovic. Né en 1964 en ex-Yougoslavie, et arrivé en France à l’âge de 3 ans, il a la particularité de n’avoir jamais été salarié. Pour lui, l’aventure entrepreneuriale a démarré en janvier 1982 à Cambrai, dans le Nord. « Les 5 premières années m’ont permis de peser chaque lettre du mot labeur, souligne-t-il. Je lisais déjà à l’époque le regret dans les yeux de mes parents qui me dissuadaient d’arrêter. Mais, 31 années se sont écoulées depuis avec, au passage, la création en 1998 d’une seconde structure gérant le vitrage et l’entretien mécanique et un fait majeur qui a été le déménagement de la carrosserie (devenue entre temps NS Auto) dans de nouveaux locaux complètement adaptés au métier et adhérente au réseau Five Star ». Pour l’anecdote, Stanko Novakovic vient de s’associer avec 2 cadres de la carrosserie qui gèrent depuis plus de 2 ans l’opérationnel. La carrosserie NS Auto compte aujourd’hui 8 personnes (1 administrative et 1 chef atelier associés, 3 carrossiers, 2 peintres et Stanko Novakovic qui suit l’interface et le commercial maison). La seconde structure compte 2 techniciens et 1 administrative et adhère aux réseaux A+ Glass et Bosch Car Services. Le C.A Global est de 1,35 M€ H.T.

Les organisations professionnelles : un rempart pour protéger le carrossier

Ce patron de choc est aussi très impliqué dans la vie associative. Il a été administrateur et coordinateur du réseau Five Star et s’investit également au sein de la Fédération Française de la Carrosserie. Stanko Novakovic reconnaît que le rôle des enseignes commerciales a été prépondérant dans l’évolution qualitative des carrosseries. Mais, pour lui, il est très important pour un carrossier réparateur d’adhérer à une organisation professionnelle. Son choix est celui de la FFC réparateurs, « dont les actions mériteraient d’ailleurs plus d’échos« , glisse-t-il au passage. Et de rappeler l’engagement du nouveau Président, Patrick Nardou, « acteur de tous les instants au sein d’une profession malmenée« .

Un coup de griffe contre les assureurs

Comment notre entrepreneur de Cambrai voit-il évoluer son métier ? « Le marché de la réparation collision et celui du vitrage sont dictés par les rouleaux compresseurs que sont les donneurs d’ordres », énonce-t-il. Les groupements d’assurances, aidés par l’évolution qualitative des réparateurs et l’importante percée de l’outil informatique dans notre métier, ont permis d’ouvrir de véritables boulevards avec une mise en concurrence qui atteint aujourd’hui les limites de rentabilité de nos affaires« . Et de poursuivre : « suivant les secteurs géographiques et la typologie de chocs traités, la tension du marché s’accentue et renforce le déséquilibre très largement favorable à des assureurs qui maitrisent parfaitement la culture de la rentabilité. A tel point que l’expert, incapable de se situer dans ce schéma concurrentiel, est en perte d’identité profonde« .

La diversification, une planche de salut

Face à la concurrence des concessions sous l’influence des constructeurs et la présence de multiples enseignes spécialisées, la profession ne doit pas baisser les bras. « Cela doit nous motiver à être encore meilleur dans notre relation client, lance Stanko Novakovic. Les démarches commerciales et la diversification d’activité font partie intégrante de notre politique de développement dans un secteur géographique au potentiel limité et très concurrencé. Ainsi, la vente de véhicules neufs et occasion avec un positionnement adapté à notre clientèle est venu compléter notre offre« , conclut le patron cambrésien.

Son parcours

« Mes parents ont fait l’acquisition en 1980 d’une propriété avec un atelier qui était une ancienne carrosserie. Je n’étais absolument pas destiné à faire ce métier. Mais, en juillet 1981, je sors du Lycée avec un BEP Electromécanique en poche, pendant que mes parents louaient l’atelier à un carrossier. En voyant un véhicule accidenté ressortir comme neuf, un déclic se produit et je demande à ce carrossier de venir lui filer un coup de main pendant la période de l’été. Après 2 années d’exercice, ce chef d’entreprise fait savoir à mes parents qu’il cesse son activité en décembre 1981…pour en fait aller s’installer 2 km plus loin. L’innocence de mon jeune âge fait que je saisis l’opportunité pour me lancer sans être réellement conscient des difficultés, puisque je n’avais que 4 mois d’expérience dans le métier. N’étant pas majeur à l’époque, et pour ne pas me décevoir, mes parents ouvrent la carrosserie Novakovic à leur nom et ce, jusqu’en avril 1984, date à laquelle je prends officiellement les commandes« .

Ce que je fais en dehors de mon métier :

Je n’ai d’autre passion que de m’occuper de ma petite famille. Le bonheur en toute simplicité.

 

1 commentaire

  1. frentz:

    nous sommes également membres de la famille FIVE STAR et il est vrai que de faire parti d’un réseau facilite grandement la vie, et je vais dans le sens de Mr Stanko Novakovic qui dit qu’aujourd’hui nous sommes tributaire des donneurs d’ordre.
    Heureusement que nous avons une clientèle fidèle que nous arrivons à contenter en assurant également la mécanique ainsi que la vente de véhicules d’occasion.
    Et surtout heureusement que nous gardons un goût du contact inébranlable afin de ne pas baisser les bras…..

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares