A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

La machine à ioniser de Midas : un accélérateur de revenus dans Paris

L’enseigne du groupe Mobivia propose un pack dépollution habitacle qui semble séduire les automobilistes de la capitale. Il faut dire que ce type de clientèle est plus sensibilisé à la qualité de l’air. Un exemple sur le terrain avec une responsable de centre Midas, au cœur de Paris.

Paris, ses bouchons et ses pics de pollution…. Oui, mais si on parlait aussi de la pollution intérieure dans les véhicules ? Ce phénomène, largement sous-évalué, a été remis au goût du jour il y a quelques mois quand Midas a réalisé une étude révélant que l’automobiliste était non seulement bien plus exposé que les cyclistes et les piétons aux polluants, mais qu’en plus que l’habitacle est un vrai nid à bactéries. Et l’enseigne a décidé de répondre à ce problème en  proposant deux prestations au sein d’un même pack « dépollution habitacle ».

Une prestation en deux volets

La première consiste à proposer pour 10 euros de plus un filtre d’habitacle à charbon actif, au lieu d’un simple filtre papier pour les poussières et le pollen. Il élimine les odeurs et se montre plus efficace pour le filtrage des particules et des gaz polluants.

La seconde prestation de Midas est une grande première en France. Elle consiste à purifier l’habitacle grâce à une machine miracle venue d’Amérique du Sud. Inventée par la société chilienne AIrlife, cette machine se branche sur l’allume-cigares et produit de l’oxygène ionisé. « ll suffit de laisser tourner la climatisation pendant 20 mn en position recyclage, précise Philippe d’Hartoy, le patron du marketing de Midas France. A l’arrivée, on obtient un air très peu chargé en ozone et qui élimine les odeurs comme celle du tabac et des animaux. Le plus surprenant est que le vrai propre ne sent rien », conclut-il. Ce traitement est tarifé 49 € et doit être renouvelé tous les 6 mois. Selon Airlife, « le purificateur d’air réduit jusqu’à 99 % des différentes colonies de germes pathogènes sans devoir utiliser d’éléments chimiques et laisser de résidus ».

Ca ionise pas mal à Paris

Exploitante d’un centre en plein cœur de Paris, quai des Célestins, Véronique Bernaz a été l’une des premières à recevoir le matériel. Et elle sait y faire. « Pour vendre la prestation, je fais le parallèle avec une hotte de cuisine, où il est important de procéder à un nettoyage avant de remettre les filtres », souligne-t-elle. Sans doute parce que la clientèle est plus sensibilisée à la pollution, sur cette artère très passante de la capitale, le pack dépollution habitacle est presque systématiquement intégré à la révision Midas. Et le résultat semble convaincant pour les clients. L’un d’eux, qui a des enfants asthmatiques, assure que depuis ils sont moins sensibles en voiture. Et il revient tous les 6 mois. Une aubaine pour le chiffre d’affaires.

Un réseau qu’il faut encore convaincre

Mais, si elle arrive à vendre, c’est parce que Véronique Bernaz est elle-même convaincue. « J’ai d’abord essayé avec la voiture de mon grand-père, qui est fumeur et a des chiens, et on a vu tout de suite le résultat », confie-t-elle. Il faut dire que cette responsable de centre Midas argumente depuis toujours sur l’importance du filtre d’habitacle et de l’entretien de la climatisation. Un discours que ne tiennent pas forcément certains de ses collègues, intrigués par cette drôle de machine qu’ils n’ont pas encore déballée. Véronique Bernaz a conseillé un collègue de Versailles qui, du coup, vend encore plus de prestations qu’elle. Mais, c’est la preuve que l’on peut faire plus de prestations en atelier, à condition de savoir argumenter.

Comment ça marche ?

Nous avons eu l’occasion de suivre en direct l’opération sur une Twingo. Une fois la machine Airlife branchée sur l’allume-cigare, des voyants bleus clignotent. Il suffit de laisser la voiture tourner à l’arrêt et d’attendre que la lumière passe au rouge. A l’arrivée, 20 mn plus tard, il y a bien une sensation de frais, mais avec une odeur neutre. Par précaution, l’habitacle est aéré pendant quelques minutes pour éviter les maux de tête. C’est en tout cas beaucoup mieux que les bombes désodorisantes qui étaient utilisées avant chez Midas et qui laissaient une odeur entêtante de chlorophylle.

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares