A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

BodemerAuto.com : la première concession virtuelle

Premier distributeur mono-constructeur,  Renault – Dacia – Nissan, dans le Grand Ouest où il est implanté depuis quatre générations et sur 32 sites en Bretagne et Normandie,  le groupe Bodemer vient de lancer une concession 100% virtuelle qui gère la vente de VO, de VN, d’accessoires et la prise de rendez-vous après-vente. On fait le point avec Delphine de Bel Air, Directrice de la communication.

Qu’est-ce qui vous a amené à lancer ce site ?

Le groupe Bodemer avait depuis longtemps déjà une présence sur le web. Mais, nous cherchions le moyen de redonner à notre site un nouveau souffle. Après avoir regardé ce qui se faisait ailleurs, en particulier aux USA, il s’est avéré que le mieux était de redémarrer à zéro. C’est ainsi que nous avons eu l’idée de lancer une filiale dédiée au commerce électronique, Briocar, puis de lancer une véritable plateforme virtuelle Bodemerauto.com. Il s’est écoulé un an, du projet à la réalisation. Une période que nous avons mise à profit pour mettre en place une nouvelle organisation.  Le site est opérationnel depuis le 12 septembre dernier.

Comment définir BodemerAuto.com ?

C’est un site commercial, une véritable concession virtuelle qui propose sur Internet des VN et des VO, ainsi que d’autres services que l’on trouve en  concessions,  des offres de financement aux accessoires. C’est un apporteur d’affaires. Nous avons aussi pris en compte les réseaux sociaux, puisque le site a des extensions sur Facebook, Twitter, Google+ et YouTube où nous postons des vidéos.

Qu’est-ce que cela change au niveau de la relation avec les clients ?

C’est un bouleversement  dans le monde de la distribution automobile… De chez eux, les clients peuvent avoir accès à des conseillers, sous forme de chat ou d’e-mail, voire en leur téléphonant pour avoir une réponse directe. Il est possible d’avoir une réponse immédiate pour obtenir un renseignement sur un modèle, réserver un essai, faire une demande de crédit. Nous proposons aussi des services qu’on ne trouve pas ailleurs. Par exemple, il est possible de demander à un conseiller de réaliser une vidéo d’un VO et de se  la faire envoyer. En ce moment, le sujet qui préoccupe le plus nos clients est l’évolution du bonus-malus avec les nouveaux barèmes. Nous sommes sollicités pour apporter des précisions.

Et en ce qui concerne l’entretien et la réparation ?

A travers le site de Renault, il était déjà possible de prendre rendez-vous en ligne pour une révision. Notre plateforme web apporte une autre porte d’entrée à l’Internaute.  Nous avons aussi un blog qui a pour mission de donner régulièrement des informations sur les programmes d’entretien  et  des conseils sur l’utilisation des véhicules.

Quel premier bilan tirez-vous de cette expérience ?

Nous aurons des chiffres plus précis dans le courant du mois de décembre. Mais, on note par exemple une progression de 226 % sur les contacts liés aux VO. Il y a encore du travail sur le VN et sur les pièces où nous devons développer notre offre. Ce concept semble répondre aux évolutions des modes de consommation, avec des clients qui veulent un maximum de renseignements avant d’arriver physiquement dans la concession. Pour le moment, le site occupe trois personnes à temps plein, dont une qui gère ponctuellement le blog et la présence sur les réseaux sociaux.

Comment ce concept a-t-il été accueilli par Renault ?

Comme vous pouvez l’imaginer, nous avançons en toute transparence avec le constructeur.  Renault a compris que c’était pour lui une façon d’avoir encore plus de visibilité, d’autant que nous sommes un groupe monomarque. Il a validé les fiches techniques pour les VN. Pour sa part, la DIAC nous a transmis des vidéos sur le financement.  Pour l’anecdote, nous avons pas mal de questions sur la tablette connectée R-Link. Les clients veulent savoir comment ça marche et sur quels modèles elle est disponible.

Et qu’en dit la concurrence ?

Pour le moment, il n’y a pas de réaction particulière. On verra bien si d’autres groupes décident de modifier ou adapter leur site dans les prochains mois.

Visiter le site http://www.bodemerauto.com

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares