A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

La filière auto et la transition énergétique

Lors de la COP21, plusieurs constructeurs et équipementiers ont profité de cet événement pour communiquer sur leurs engagements en faveur du développement durable. Ainsi, Renault et Nissan ont véhiculé les délégués accrédités entre Paris et Le Bourget à bord de 200 véhicules électriques (ZOE, Leaf et e-NV200), totalisant ainsi 175 000 km en mode zéro émission. Pour sa part, le groupe PSA Peugeot Citroën avait installé un centre d’éco-conduite en face de son siège social, à Paris. L’occasion de faire essayer des véhicules bas carbone, hybrides ou encore électriques. Du côté des équipementiers, Michelin et Valeo ont signé le manifeste pour le climat*.

4408_signataires
A l’occasion de l’exposition Solutions COP21, au Grand Palais, d’autres acteurs ont pris la parole. Ainsi, à l’initiative du CNPA, les organisations patronales et syndicales de la branche des services de l’automobile se sont réunies pour signer un «Pacte CLIMAT».

Ce pacte contient les engagements suivants :

Contribuer à une gestion moderne et optimisée des parcs roulants ;
Limiter l’impact des activités des entreprises de la filière ;
Informer et former les professionnels sur les enjeux liés aux émissions de gaz à effet de serre et au changement climatique ;
Mobiliser les professionnels sur la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre ;
Accélérer le déploiement des énergies alternatives en mettant à disposition de la filière de l’électro-mobilité, le maillage territorial des professionnels de la filière « aval » ;
Tisser des relations et des partenariats avec les parties prenantes nationales et locales, en vue de co-construire les solutions, mais également avec les correspondants internationaux afin de partager entre pays, les meilleures initiatives et solutions opérationnelles.

Par ailleurs, les signataires émettent d’autres propositions, comme la vente de véhicules performants (avec motorisations alternatives), l’adaptation du contrôle technique, la mobilité partagée, l’éco-conduite, le développement de l’électromobilité et l’économie circulaire. Ils envisagent aussi d’autres actions pour 2016 : la création d’un observatoire des émissions de gaz à effet de serre des professionnels de l’automobile et/ou de la mobilité, ainsi que la création d’un Trophée Climat pour valoriser les solutions innovantes et les résultats obtenus par les entreprises.**

IMG_8703
Pendant cette même exposition, une enseigne comme Carglass a aussi présenté aux visiteurs ses actions en faveur de la réduction de la consommation d’énergie.

1-RB-21099
Quelques semaines après son adhésion à l’AFHYPAC* (Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible), qui organisera son congrès européen Hyvolution les 4 et 5 février 2016 à Paris, le CNPA a également décidé de devenir membre de l’Avere-France, l’association des professionnels du véhicule électrique. Une annonce faite lors de la COP21. Avec l’Avere, le syndicat entend réaliser « un ambitieux projet de déploiement de bornes de recharge électriques, dans les trois ans à venir ». Il bénéficie de compétences et d’infrastructures qui faciliteront l’implantation de stations de bornes de recharge électriques.

*De 2016 à 2020, les 39 entreprises signataires prévoient d’investir au moins 45 milliards d’euros pour des projets industriels et de R&D dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et d’autres technologies bas carbone. Sur cette même période, elles anticipent également de mettre à disposition des financements bancaires ou obligataires à hauteur d’au moins 80 milliards d’euros pour des projets contribuant à la lutte contre le changement climatique. A cela s’ajoutent des investissements bas carbone à hauteur de 15 Mds€ dans de nouvelles capacités nucléaires et des investissements à hauteur de 30 Mds€ dans le gaz naturel comme énergie de transition, prévus sur les cinq prochaines années.
**Organisé en lien avec les Trophées Environnement, qui existent depuis 2012 dans la profession, et qui récompensent les professionnels les plus performants en matière de gestion de leurs
déchets.

Articles les plus populaires

Shares