A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

E-constat : une application pour accélérer la prise en charge des véhicules ?

Le constat papier ne sera peut-être bientôt qu’un souvenir. Le groupement d’assureurs Euresa a en effet mis au point une application pour smartphone qui a pour but de simplifier et accélérer les démarches consécutives à un accident.

Attendue en 2015, en France et en Italie d’abord (avant d’être proposée à l’Europe entière), l’application va changer la vie des automobilistes. Il ne sera plus nécessaire de chercher une version papier du constat au fond de la boite à gants, puisque tout se déroulera sur l’écran du smartphone. Compatible avec les mobiles Android et iPhone,  le constat amiable électronique se remplit en seulement 6 minutes.

La condition préalable sera bien sûr de télécharger l’application et d’y préenregistrer un certain nombre de données comme le numéro de son permis de conduire ou celui de sa police d’assurance. L’assuré est ensuite guidé pas à pas.

Par exemple, une fonction cartographie permet de réaliser un croquis précis du lieu et des circonstances de l’accident, avec la possibilité de joindre une photo. Dans le cas où les deux accidentés bénéficieraient de l’application, une fonction permet l’échange automatique et la validation des données entre les deux smartphones par un QR code.

Dès lors que le constat est validé, l’envoi chez l’assureur est automatique une fois validé. L’assuré reçoit alors une photocopie du mail en version PDF imprimable.

Avec 9 millions de sinistres automobiles par an en France (Source : FFSA – 2012) et 315 millions de véhicules en Europe, les gains apportés par la dématérialisation des déclarations d’accident sont évidentes.

Le groupement Euresa précise que la version électronique du constat amiable vient en complément de la version papier qui continuera d’exister.

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares