A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Le detailing : une activité en vogue pour les véhicules de prestige

Les marchés de niche permettent de se différencier et d’éviter la sinistrose. C’est encore plus vrai sur le segment du véhicule de prestige, où quelques acteurs se partagent le marché émergent du « detailing ».

Ce terme d’origine anglo-saxonne désigne le soin que l’on apporte à une voiture pour la rendre unique et cultiver l’excellence dans les moindres détails. La palette de prestations comprend la rénovation (lavage, lustrage, traitement anti-rayures) de la carrosserie, du moteur, des optiques et des roues, le smart repair, le soin du cuir et la protection longue durée (cires, polishes, traitement anti-oxydation). Pour résumer, c’est l’art d’embellir une voiture et de lui redonner le cachet de ses premiers jours. Mais, à la différence des centres de soins de beauté, qui fleurissent dans l’hexagone, le « detailing » va jusque dans les moindres détails.

Il n’existe aujourd’hui qu’une dizaine de centres en France qui se livrent à cette activité dans les règles de l’art. Nous en avons repéré à  Cannes (Detailing Concept), Mulhouse (France Detailing), Paris (SJ Detailing), ou encore Sens (Prestige Detailing) par exemple. Quand on consulte le site de ces spécialistes, les modèles qui passent entre leurs mains vont de la Porsche 911 à la Bugatti Veyron, en passant par la Lamborghini Gallardo et la Ferrari 458. Les photos et vidéos qui montrent l’évolution du véhicule, entre l’avant et l’après, sont vraiment saisissantes. Mais, il serait trompeur de limiter le « detailing » aux seuls véhicules de prestige.

Certains de ces artisans « detailers » insistent sur le caractère universel de ce traitement. Même si on n’a pas une Ferrari mais que l’on souhaite retrouver le lustre d’antan de son véhicule de collection ou de sa voiture de tous les jours (éprouvée par le trafic, la météo et le vieillissement naturel), on peut prendre contact avec ces professionnels. Les tarifs démarrent à 99 € (entretien courant) et peuvent grimper jusqu’à 999 € pour de la correction de peinture, voire 1 199 € pour de la rénovation de prestige. Le traitement des micro-rayures se limite à 220 € environ.

Une dépense qui se justifie aussi pour les clients qui veulent tirer le meilleur parti d’un véhicule qu’ils revendent, car l’absence de défauts évite d’avoir à négocier le prix.

Les « detailers » sont des passionnés qui ont un réel savoir-faire et utilisent un matériel de pro. Mais, si ce métier n’est pas donné à tout le monde, cela n’empêche pas les artisans de France Detailing de proposer des journées de coaching pour les particuliers.

 

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares