A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Un rappel chez Renault pour un problème de dépollution

La marque au losange confirme qu’une opération de rappel est en cours sur le Captur diesel. Environ 15 000 véhicules (en version dCi110) sont concernés, afin de corriger une erreur logicielle de calibration du contrôle moteur. Ce problème est connu et déjà résolu en production depuis septembre 2015, affirme la marque. Le rappel concerne des véhicules produits entre février et début septembre 2015.

Il n’a rien à voir avec le scandale Volkswagen, ni avec les tests de la commission technique indépendante. Tous les véhicules Renault sont conformes aux normes en vigueur, souligne au passage le constructeur. Comme il l’avait annoncé en décembre 2015, au-delà des normes Euro6b existantes et pleinement respectées, Renault veut pouvoir proposer aux clients qui le souhaitent une amélioration de la performance de son système de dépollution.

Des spéculations ont fait état de 700 000 véhicules potentiellement concernés, mais le constructeur dément ce chiffre.

Par contre, les responsables techniques de Renault ont expliqué devant la commission technique indépendante que le système EGR ne fonctionne correctement qu’entre 17 et 35 degrés. C’est la raison pour laquelle les ingénieurs travaillent sur un EGR amélioré pour réduire les émissions de NOx. La marque s’engage à présenter un plan d’ici le 30 mars.

 

Articles les plus populaires

Shares