A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Allo Mécano : un service d’Axa qui passe mal auprès de la profession

La FNAA a réagi vivement après le lancement d’Allo Mécano, un nouveau service d’Axa qui propose de vérifier et de renégocier le devis des réparateurs.

Comme cela est expliqué sur le site d’Axa, Allo Mécano propose aux assurés de contacter des mécaniciens experts et de faire vérifier un devis réalisé par un réparateur automobile. En cas de doute ou d’écart tarifaire significatif avec les prix du marché, ces experts tenteront de renégocier le prix. Une promesse qui peut intéresser les automobilistes, mais qui est jugée comme une concurrence déloyale par la FNAA.  

« Au travers de cette offre, c’est tout simplement une ingérence dans la relation entre un réparateur et son client automobiliste que vous proposez », écrit Gérard Polo, le Président de cette fédération aux dirigeants d’Axa. Pour lui, l’assureur veut jouer « au justicier de la filière réparation », ce qui excède « largement » la mission d’assureur automobile.

La FNAA menace de saisir la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation, et de la Répression des Fraudes.

Le courrier a également été adressé au Syndicat National des Sociétés d’Assistance. 

Articles les plus populaires

Shares