A la une

  • Nouveauté technique

    Une carrosserie qui s’auto-répare chez Lamborghini

    -*+Lamborghini vient de dévoiler aux Etats-Unis un nouveau concept-car, la Terzo Millennio. Cette voiture de sport du futur, à propulsion électrique, a été imaginée en partenariat avec deux labos du […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Les pros de la vitre teintée se rebiffent

Panique chez les spécialistes de la vitre teintée. Comme l’a annoncé récemment le délégué à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, le gouvernement prépare pour le mois de janvier un décret instaurant des sanctions contre le surteintage des vitres avant. Le décret devrait fixer à 30 % le taux d’opacité des vitres avant, soit un seuil de 70 % du niveau de teinte TLV (Transmission de Lumière Visible). Une réglementation qui équivaut à une interdiction de fait des vitres teintées à l’avant des véhicules, estime l’ASFFV (Association sécurité et filtration des films pour vitrage). Elle fait remarquer que n’importe quel film, même très clair, posé sur un vitrage d’origine possède déjà une TLV de 70 % et placerait de fait le consommateur dans l’illégalité.

L’association, qui dénonce une décision prise sans concertation et qui ne repose sur « aucune statistique », va jusqu’à annoncer « un acte de décès au niveau d’une profession ». Le président de l’association, Nicolas Guiselin (patron de Glastint), estime que plus de 800 entreprises seront fortement impactées, au point de mettre la clé sous la porte et de faire disparaître 1 800 emplois.

L’ASFFV a mis en ligne une pétition « oui aux vitres teintées » qui a recueilli près de 19 000 signatures.

Articles les plus populaires

Shares