A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

La FNAA craint l’Ubérisation des carrossiers

Dans le cadre d’une réflexion sur l’évolution de la mobilité, qui donnera naissance à un Livre Blanc, la Fédération Nationale de l’Artisanat Automobile appelle les pouvoirs publics à prendre en compte les 132 620 TPE qui assurent des services de maintenance et de conseil auprès des automobilistes. Elle souhaite notamment que les réparateurs indépendants puissent avoir accès aux données des véhicules connectés ainsi qu’au logiciel de bord pour une concurrence plus équilibrée.

Alors que le parc compte 43 millions de véhicules, il est aussi précisé que l’entretien et le contrôle technique sont des leviers puissants pour améliorer la qualité de l’air.

La FNAA en profite par ailleurs pour régler quelques comptes. Elle s’en prend notamment aux assureurs, qui profitent du digital pour renforcer à travers des plateformes d’intermédiation une position de force pour obtenir des tarifs de réparation de plus en plus bas, au détriment des professionnels de la réparation. Ce phénomène est comparé à celui de l’Ubérisation. Il s’exerce actuellement dans les métiers de l’apprentissage de la conduite, où une « concurrence déloyale des plateformes d’intermédiation s’installe, ayant pour conséquence de paupériser les auto- écoles traditionnelles au détriment de la qualité de l’enseignement prodigué », relève la fédération.

Elle souligne que, malgré la loi Hamon et malgré l’avis de la CEPC*, la relation entre assureurs et carrossiers demeure encore déséquilibrée. Un déséquilibre qui risque de s’amplifier encore avec le numérique, en l’absence d’une règle du jeu clairement définie.

Comme la connectivité va changer la relation entre le consommateur, le véhicule et le réparateur, la FNAA demande aux autorités compétentes de ne pas oublier les acteurs qui sont au plus près des consommateurs.

*Commission d’Examen des Pratiques Commerciales, qui a dénoncé dans un avis en 2016 l’absence de clauses volumétriques dans les conventions d’agrément proposées aux carrossiers

Articles les plus populaires

Shares