A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Diesel : des clients mécontents suite aux mises à jour du groupe VW

Des plaintes par centaines

C’est un article de Libération qui nous a mis la puce à l’oreille. Dans ce papier, daté du 28 août, il est fait mention de plusieurs témoignages de clients qui font part de problèmes suites aux mises à jour logicielles programmées par Volkswagen. Dans le cadre du Dieselgate, le système de dépollution est reconfiguré : une opération qui prend de 20 à 30 mn. Or, peu de temps après la sortie de l’atelier, des automobilistes ont constaté des pertes de puissance sur leur véhicule. Ils ont dû revenir au garage, où il a été diagnostiqué des problèmes d’encrassement de la vanne EGR ou des injecteurs, avec à la clé des pièces coûteuses à remplacer.

Selon Libé, un avocat aurait déjà accumulé 300 plaintes à ce propos. Il s’est passé la même chose en Belgique, où une centaine de personnes se sont tournées également vers un avocat, suite à des problèmes de perte de puissance et de vibrations au sein de la voiture.

En France comme chez nos voisins belges, Volkswagen a répondu jusqu’à présent que ces dysfonctionnements n’étaient qu’occasionnels et n’avaient rien à voir avec l’intervention. Ces problèmes sont dûs, selon la marque, à un manque d’entretien et aux conditions d’utilisation de la voiture.

Une vanne qui s’encrasse plus rapidement

Pour en avoir le coeur net, nous avons sollicité Spheretech Environnement, qui vient de lancer un Observatoire indépendant du parc roulant. La société, qui a mis au point le concept d’éco entretien, regarde souvent sous les capots et fait le lien avec les garages. « Pour ce que nous avons pu voir, témoigne David Derégnaucourt, la mise à jour augmente le taux de reyclage de la vanne EGR. Elle s’ouvre plus, et d’un autre côté il y a moins d’avance à l’injection par cartographie », poursuit-il. En clair, le moteur manque d’air selon cet expert. « On arrive ainsi à baisser artificiellement le taux des NOx, mais on fait augmenter en contrepartie le CO2 et les particules », explique-t-il. La vanne EGR va donc plus facilement s’encrasser et la ligne d’échappement va accueillir plus de particules, qu’il va falloir brûler par regénération.

Dans ces conditions, on comprend que des clients puissent constater des pertes de puissance, tout en consommant plus. La voiture a tout simplement du mal à respirer.

Libération rappelle dans son article que 450 000 voitures du groupe VW auraient déjà été reprogrammées.

Articles les plus populaires

Shares