A la une

  • Nouveauté technique

    Un disque de frein anti particules chez Bosch

    -*+L’iPhone a révolutionné le smartphone. Bosch espère en faire de même pour le disque de frein, avec l’i-Disc. Mis au point par sa filiale Buderus Guss, ce disque réduit de […]

  • Services

    Carte grise en ligne : déjà un business

    -*+A partir d’aujourd’hui, toutes les démarches pour un certificat d’immatriculation (VN, VO, perte, changement d’adresse) se feront en ligne et non plus aux guichets des préfectures. L’administration conseille de créer un […]

  • Services

    Allo Joe : des mécaniciens à domicile

    -*+Vous êtes mécanicien indépendant et vous cherchez à augmenter vos revenus ? Vous serez peut-être intéressé par la start-up Allo Joe. Elle a mis en place dans la région nantaise une […]

  • Actualités Equipements

    Bosch se lance dans la calibration de caméras pour ADAS

    -*+Afin d’aider les réparateurs à traiter les véhicules équipé d’aides à la conduite, le groupe a conçu une gamme complète d’outils performants pour un contrôle et une calibration précise et rapide […]

Biodiesel à 8 % : un risque pour les moteurs ?

Depuis le 1er janvier, la part de carburant bio est passée à 8 % dans le gazole, alors que la limite est de 7 % en Europe. C’est la conséquence d’un arrêté signé le 31 décembre 2014 et publié le 3 janvier au journal officiel.

L’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP) avait mis en garde contre une telle évolution, au prétexte que « cette décision soulève la question de la garantie des constructeurs européens d’automobiles et de poids lourds ». Elle a même décidé de maintenir à titre conservatoire le taux d’incorporation de 7 % dans les spécifications intersyndicales en conformité avec la norme européenne EN590. Une façon de se couvrir, même si l’UFIP laisse le choix « aux distributeurs qui le souhaiteraient de commercialiser dès à présent un carburant aux nouvelles spécifications administratives françaises ».

L’Association Européenne des Constructeurs Européens (ACEA) a aussi réagi, en publiant un communiqué qui indique que ce taux de 8 % n’est « ni dans l’intérêt des consommateurs, ni dans celui de l’économie ». Il entraîne une « complexité logistique » et « un risque pour les automobilistes dont les véhicules sont garantis que pour un taux de 7 % ». L’ACEA, qui est présidée par Carlos Ghosn, invite la France à corriger sa copie, d’autant qu’il y a mieux que les esters d’acides gras, avec des composants d’origine renouvelable qui permettent d’obtenir le même résultat.

1 commentaire

  1. Lemekano:

    Il vous manque une partie absolument centrale de l’histoire…
    Voir à ce sujet l’article de L’Argus – « Gazole : le pour cent de la
    discorde », qui a contacté toutes les parties, à l’instar des constructeurs
    français.
    Renault a ainsi indiqué que la garantie des moteurs n’est absolument pas
    remise en cause, et qu’«à 10, 15 ou même 30%, cela fonctionne», à condition
    de rester vigilant sur la qualité du biodiesel en lui-même.
    Même son de cloche vis-à-vis de PSA, qui ne cache pas depuis 2010 que ses
    moteurs sont compatibles avec des carburants incorporant jusqu’à 30% de
    biodiesel.
    Et que dire des études à répétition de l’IFP EN qui démontrent
    systématiquement la compatibilité du parc?
    Autre point : les constructeurs allemands vendent bien leurs véhicules en
    Argentine, où le 10% de biodiesel est la norme, sans qu’il y ait pour
    autant de modification des moteurs.

Ajouter un commentaire

*
* (ne sera pas publié)

Articles les plus populaires

Shares